Skip to main content
photo-headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / Ce que vos cheveux disent de votre santé

Ce que vos cheveux disent de votre santé

Cheveux secs? Cheveux Mat ? Extrémités brisées? Ces complications capillaires répandues peuvent signifier beaucoup plus de choses que vous l’imaginiez.

En observant les cheveux d’une personne vous pouvez dire beaucoup de choses sur elle et cela n’est pas seulement limité à la couleur, au style ou à la coupe de ses cheveux. Les médecins légistes ont pour longtemps utilisé les échantillons de cheveux comme preuve d’ADN et des recherches récentes sur les protéines des cheveux ont démontré qu’il était possible d’identifier une personne rien qu’en examinant ses cheveux. En dehors des recherches en laboratoire, il est possible de tirer conclusion sur votre état de santé général en posant des questions sur vos habitudes alimentaires ou encore sur votre niveau de stress.

Vous êtes confronté à une chute de cheveux ?

Si vous observez trop de cheveux sur votre peigne lorsque vous vous peignez ou bien pareillement, si vous observez une accumulation importante de cheveux dans la paume de votre main quand vous touchez vos cheveux, cela pourrait être un signe d’une carence nutritionnelle. Si vous rencontrez d’une manière générale une perte de cheveux, cela pourrait être dû à une carence de fer. Les médicaments tels que les antidépresseurs, les pilules contraceptives peuvent également causer la perte de cheveux comme effet secondaire mais dans ces cas, il s’agira plutôt d’une situation éphémère.

Si votre perte de cheveux atteint un niveau important, cette situation pourrait être engendrée par le stress ou par une alopécie induite par des problèmes métaboliques ou endocriniens. Nous pouvons considérer la perte de cheveux comme étant une réaction du corps contre le stress. À titre d’exemple, beaucoup de femmes perdent leurs cheveux après avoir accouché leur bébé; cela pourrait être une situation traumatique sur le corps et peut inhiber la croissance des follicules pileux. La perte de cheveux est un phénomène qui ne devrait pas être pris à la légère. Les causes sous-jacentes de la perte de cheveux et de l’état de santé du patient doivent être examinées grâce à une évaluation détaillée de son propre vécu.

Cheveux cassés et extrémités fourchues ?

De temps en temps, nous sommes tous confrontés à des complications comme des cheveux cassés ou fourchus. L’utilisation excessive des outils de coiffage à chaleur ainsi que des produits chimiques engendre généralement ces problèmes. Cependant, il sera de votre intérêt de consulter un médecin si vos cheveux sont excessivement secs ou faibles. La cause sous-jacente d’une sécheresse persistante des cheveux pourraient être des anomalies de thyroïdes. Un test sanguin est recommandé afin de contrôler la fois le niveau de fer et à la fois le niveau de thyroïde. Jusqu’à 35% des femmes pré ménopausées ont un niveau de fer bas, et ce chiffre se situe à environ 15% pour les anomalies de thyroïde, ce qui provoque des complications capillaires.

Des cheveux Mat?

Si vos cheveux qui ont d’habitude une apparence brillante ont commencé à apparaître plus mats et que vous n’avez aucune irrégularité dans vos valeurs sanguines, cela pourrait être un signe d’une mauvaise habitude alimentaire. Chez certaines femmes, les cheveux peuvent se ternir et devenir plus mat à cause des problèmes d’alimentation et dans ce genre de cas de figure, il faut prêter attention aux valeurs de vitamines. Vos cheveux se composent d’une protéine appelée kératine. Si vous ne consommez pas assez protéines dans votre alimentation, vous pouvez être confronté à un affaiblissement de vos cheveux.

Avez-vous des problèmes de pellicules?

La formation de pellicule est un problème qui touche environ 50% de la population mondiale. Généralement les pellicules ne sont pas signe de problème de santé. Contrairement aux idées reçues pendant une longue durée, les conclusions d’une récente recherche nous ont démontré que la formation des pellicules ne serait pas liée à des champignons sur le cuir chevelu mais plutôt liées aux bactéries. Par conséquent, assurer un bon équilibre de bactérie pourrait être un facteur important dans la prévention des pellicules. Si la couleur des pellicules est jaunâtre et que sa présence se prolonge vers le visage et l’arrière de la tête, cela pourrait être un indicateur d’une maladie inflammatoire de peau appelée dermatite séborrhéique. Dans ce cas-là, votre médecin ou votre dermatologue pourrait vous prescrire un shampooing approprié ou bien un traitement topique.

Vos cheveux ont commencé à grisonner avant votre quarantaine ?

Contrairement aux idées reçues, les cheveux gris n’ont aucun lien avec le stress. Une fois que les cellules présentes sur votre cuir chevelu appelé mélanocytes responsables de la production de couleur cessent de produire de la mélanine, vos cheveux commenceront à grisonner. Ce processus est souvent lié au vieillissement. Si vos cheveux commencent à grisonner avant l’âge de 40 ans, il n’y a rien à faire à ce sujet puisqu’il s’agit absolument d’un phénomène héréditaire. Cependant, il y a tout de même des nouvelles optimistes: Les chercheurs ayant effectué des études à l’Université de Londres ont découvert un gène responsable des raisonnements des cheveux. Ces chercheurs affirment que cette découverte permettra le développement des médicaments à utiliser pour que les cheveux gris puissent récupérer leur ancienne couleur.