Skip to main content
photo-headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / Chute de cheveux après la greffe de cheveux

Chute de cheveux après la greffe de cheveux

pourquoi les cheveux transplantés tombent-ils 10 jours suivant l’opération?

Chute des cheveux normaux, non transplantés

Les cheveux passent par un cycle de croissance et de chute constitués des étapes anagène, catagène et télogène. Contrairement aux cycles de croissance des cheveux d'autres mammifères ce cycle est complètement aléatoire, un nombre variable de cheveu peut voir le jour à tout moment dans l'une de ces étapes.

La phase anagène qui dure environ 2-6 ans est connue comme étant la phase active des cheveux. Pendant cette phase, les cheveux poussent environ 1cm tous les 28 jours.

La phase catagène appelée "phase transitoire" dure 2 à 3 semaines. Durant toute cette période, environ 3% de tous les poils voient le jour dans cette phase. La phase télogène, connue sous le nom de phase de "repos", est la phase où se produit le plus de chute. Environ 6-8% de tous les poils voient le jour dans la phase télogène, qui peut durer jusqu’à 100 jours. Pendant ce temps, jusqu’à 50 à 100 cheveux sont perdus.

Chute de cheveux post-opératoire des cheveux transplantés et des cheveux existants

Les patients rapportent souvent une chute de cheveux continue après avoir subi une greffe de cheveux. Il est important de noter que la chute de cheveux après une greffe de cheveux est un phénomène normal et que c’est la façon dont le corps réagit au traumatisme qu'il a subi pendant la greffe de cheveux.

Une procédure de greffe de cheveux est le mouvement et le placement individuel des cheveux génétiquement résistants de la zone donneuse (située à l'arrière de la tête) aux zones où le cuir chevelu perd ses cheveux. De minuscules ouvertures sont créées-autrement dit « incisions par piqûre » - où les greffes individuelles sont placées. Indépendamment du fait que le FUT ou le FUE est effectuée, la procédure peut être très traumatisante sur le cuir chevelu et les poils environnants, et en conséquence, les greffes de cheveux et les cheveux existants peuvent temporairement chuter. Cet événement est appelé « effluvium » et est parfois qualifier comme la « perte choc ».

La chute des cheveux greffés après une greffe de cheveux peut être observée n'importe où après 1 à 5 semaines suivant la procédure de greffe de cheveux. Les patients sont souvent inquiétés par la perte continue de cheveux, cependant, quelques mois après la procédure, ils peuvent éventuellement être rassurés de constater que de nouveaux cheveux repoussent.

Gardez à l'esprit que la "perte choc" est une étape normale du processus de restauration des cheveux et n'indique pas de dommages permanents sur les cheveux, et même s'il est question d'une phase inévitable, il s'agit aussi d'une situation temporaire. En effet, les nouveaux cheveux prendront du temps à mûrir et se développeront à des rythmes différents.