Skip to main content
photo-headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / Les Pellicules

Les Pellicules

La formation de pellicules est une affection bénigne et chronique qui se produit lorsque le cuir chevelu s’assèche ou bien lorsqu’il se graisse ce qui forme des fines squames blanches visibles sur les cheveux et sur épaules. Bien qu’il s’agisse d’une situation bénigne, la présence des pellicules peut être gênante pour certaines personnes. La présence des pellicules se constitue habituellement entre 10 et 20 ans et touche 40% des personnes de plus de 30 ans.

Les causes des pellicules

Étant donné que les cellules du cuir chevelu se renouvellent en permanence, il est donc tout à fait normal que les cellules mortes se détachent de la peau. Cependant, les cellules de peau pelliculaire se détachent plus rapidement que le rythme habituel. Les cheveux sur un cuir chevelu gras favorisent l’amassement des cellules de peau, ce qui résulte d’une apparence de flocons blancs.

Tout comme la présence d’un cuir chevelu sec, les causes de la formation des pellicules peuvent être diverses, telles que la sensibilité aux produits capillaires ou bien des problèmes dermatologiques comme le psoriasis, la dermatite séborrhéique ou l’eczéma.

La croissance excessive des mycoses de la peau peut aussi provoquer la formation des pellicules. Cette croissance excessive pourrait être la conséquence des complications liées au stress, aux hormones, à un cuir chevelu gras ou bien au système immunitaire.

Symptômes et Complications

En plus de la peau morte sous forme de squames sur les cheveux et les épaules, les symptômes des pellicules peuvent également être un cuir chevelu présentant des démangeaisons, une peau rougeâtre ou bien la présence des cheveux sur un cuir chevelu écailleux. Les pellicules se dispersent en général sur le cuir chevelu.

Si la cause des pellicules est une dermatite séborrhéique, les symptômes apparaissent généralement étape par étape. Le cuir chevelu s’assèche ou se graisse et des sensations de démangeaisons se font ressentir. Lorsque les cellules de la peau meurent, elles se transforment en squames jaunâtres. Un mauvais cas de dermatite séborrhéique pourrait également provoquer des symptômes dans d’autres parties du corps. Les squames jaunâtres et rougeâtres peuvent être visibles au niveau de la ligne des cheveux, autour et sur les oreilles, le nez et au niveau de la poitrine.

Les squames liées au psoriasis sont de couleur argentée et se constituent au niveau de des oreilles, des extrémités, des paumes et des plantes des pieds.

Diagnostic

La personne souffrant d’une formation de pellicules peut faire un diagnostique à travers des symptômes tels que les démangeaisons, la sécheresse ou la formation de croûte sur le cuir chevelu. Dans le cas de la dermatite séborrhéique, on observe des symptômes tels que la formation de squames rougeâtres également une légère démangeaison. Alors que pour le psoriasis contrairement à la dermatite séborrhéique, il s’agit plutôt de la formation de squame sous forme de plaque de couleur argentée.

En général, le médecin ou le dermatologue fait la distinction entre la séborrhée ou le psoriasis en faisant un examen clinique.

Traitement et prévention

La formation de pellicules pourrait être une situation chronique, mais grâce à un traitement approprié elle peut être contrôlée. Avant tout, essayez d’appliquer sur vos cheveux un shampooing ne contenant pas de produit chimique, ensuite massez fermement votre cuir chevelu puis rincer les. L’utilisation fréquente de shampooing, empêchera la formation des pellicules, réduira les agglomérats graisseux et éliminera les cellules de peau mortes. Si cette méthode reste insuffisante, les shampooings spéciaux antipelliculaires sont pour la plupart du temps assez efficace. Le mode d’emploi varie selon le shampooing utilisé. Certains sont utilisés sur une base quotidienne, tandis que d’autres s’appliquent seulement une ou deux fois par semaine.

Si vous optez pour un shampooing sans prescription médicale, veillez à ce que ce dernier contient des agents antipelliculaires tels que le kétoconazole, le sulfure de sélénium, l’acide salicylique, le soufre, le goudron de houille et le pyrithione de zinc. Vous serez peut-être amené à essayer plusieurs produits pour trouver celui qui vous conviendra. Lorsqu’on compare aux autres shampooings vendus sans prescription médicale, les shampooings contenants du kétoconazole semblent être plus efficaces pour lutter contre la dermatite séborrhéique et les pellicules. Alors que les produits à base de d’acide salicylique sont plutôt utilisés pour pellicules causées par le psoriasis, les produits contenants du soufre et du goudron de houille sont utilisés contre les cas de pellicules liés à la dermatite séborrhéique.

Après deux semaines d’utilisation des produits sans prescription médicale si vous n’avez pas de résultat positif, ou si votre situation se détériore vous pouvez songer à consulter un médecin. Le médecin peut dans ce cas, prescrire une lotion corticoïde à appliquer sur le cuir chevelu. L’utilisation des produits contenants des corticostéroïdes pendant une longue période sans prescription médicale est à éviter. Ces produits peuvent amincir la structure de la peau et peuvent causer d’autres effets indésirables.

Étant donné que la peau des bébés permet beaucoup plus l’absorption que celui des adultes, il n’est pas convenable d’utiliser des shampooings et lotions contenants des corticostéroïdes chez les bébés. La dermatite séborrhéique chez le nouveau-né disparaît en général spontanément un an après la naissance et sans la moindre application de traitement.

Afin d’améliorer l’état pelliculaire, vous devez; fréquemment laver vos cheveux avec un shampooing, réduire votre niveau de stress, essayer de réduire l’utilisation des produits que vous appliquez à vos cheveux (gels et sprays) et adopter un rythme alimentaire sain.

Les médicaments préventifs de la chute de cheveux et les pellicules

Il est avancé que l’utilisation du minoxidil pour lutter contre l’affinement et la perte des cheveux provoquerait la formation de squame du type pelliculaire. En effet, la présence d’alcools dans le minoxidil pourrait assécher votre cuir chevelu et par conséquent, quelques mois plus tard donner naissance à une formation de pellicules dans les cheveux. Dans la plupart des cas, vous pouvez résoudre ce problème en changeant votre médicament avec un autre, ou bien en utilisant un shampooing antipelliculaire ou encore, si la situation est vraiment mauvaise, vous pouvez utiliser une crème stéroïde avec prescription médicale.

Le finastéride qui est un autre médicament utilisé pour le traitement des chutes de cheveux ne provoque pas la formation des pellicules.

La formation des pellicules pourrait être considérée comme une nuisance esthétique. Il ne s’agit pas d’une affection grave ou contagieuse, et ne donnera pas naissance à d’autres problèmes de santé. Toutefois, si aucun traitement n’est appliqué, des démangeaisons et une inflammation peuvent voir le jour ce qui risque d’entraîner la chute des cheveux. Un autre bienfait de l’application des shampooings antipelliculaires c’est qu’en plus d’éliminer les pellicules sur les cheveux, il favorise la repousse des cheveux à la place de ceux qui étaient tombés.