Skip to main content
photo-headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / Précautions à suivre avant une greffe de cheveux

Précautions à suivre avant une greffe de cheveux

D’après le directeur du Médical de Clinicana Mr. Eyad Attar, aujourd’hui la chute de cheveux n’est plus un problème que l’on craint comme ça l’était autrefois. « Puisque grâce à la grefffe de cheveux on fait disparaitre ce problème, cependant les conditions d’implantation de cheveux doivent être strictement respectées » a-t-il indiqué. « Afin d’éviter que votre décision d’effectuer une intervention d’implants capillaires ne se transforme en déception, il y a certains points dont je veux vous faire part. Bien que la Turquie soit qualifiée de « paradis » au niveau de la greffe de cheveux, avec une équipe insuffisante et inexpérimentée cela peut parfois se transformer en « enfer » a-t-il déclaré. Mr. Eyad a également cité les points clés de la greffe de cheveux comme ci-dessous :

RECHERCHEZ POURQUOI VOUS PERDEZ VOS CHEVEUX

Vous ne pourrez pas déterminer la cause génétique de votre perte de cheveux en faisant des examens de santé et des tests sanguins. Cependant, vous pouvez rechercher les causes de votre perte de cheveux en analysant vos carences en fer, en zinc et vos déséquilibres hormonaux. Il existe de nombreuses causes des chutes de cheveux. Mais trouver la bonne cause vous aidera à choisir le mode de traitement approprié. Si la raison de la chute est d’origines génétiques, cela peut être diagnostiqué par un médecin spécialisé dans l’implant capillaire, et il pourra, dans ce cas, vous orientez pour une implantation.

ETES VOUS FAVORABLE A UNE GREFFE DE CHEVEUX ?

Afin de savoir si votre état de santé vous permet de subir une opération, avant une éventuelle implantation, veuillez consulter le chirurgien qui votre implantation et partagez vos éventuelles affections avec votre médecin. Il n’est pas dit que dans toutes les situations de perte de cheveux, une greffe de cheveux doit être réalisée. Les chutes précoces peuvent être soignées avec un traitement médical.

DETERMINER A L’AIDE D’UN SPECIALISTE LA QUANTİTE DE GREFFONS QUE VOUS AVEZ LA POSSIBILITE D’IMPLANTER

Il est essentiel d’évaluer combien chaque personne à de follicule dans la zone dites donneuses (cheveux qui se trouvent au-dessus de la nuque et de l’oreille) pour déterminer combien de milliers de greffons peuvent être prélevés pendant l’opération. Sur cette zone, les chirurgiens ont la possibilité de prélever entre 4000 et 5000 greffons. C’est pourquoi l’idée de « Autant que mes cheveux tombent j’ai la chance de faire des séances. » est fausse. En outre, même après une implantation, il est probable que la plupart des patients peuvent perdre leurs cheveux existants. Le patient peut être déçu si de mauvaises décisions sont prises sur le nombre de greffons à implanté et la détermination de la zone à implanter.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES RISQUES DE LA “PERTE BRUTALE” DE VOS CHEVEUX DEJA PRESENTS ET CEUX IMPLANTES

À la suite d’une opération de greffe de cheveux, il est possible d’avoir des pertes liées à un traumatisme de la peau. Ces pertes peuvent s’agir des cheveux implantés, mais peuvent aussi s’agir des cheveux déjà existant dans le cas où l’implantation a été raté. En général, dans les implantations précoces ou lorsque c’est mal fait le follicule pileux peut être endommagé et la personne peut perdre ses propres cheveux. Pour éviter tous ces risques il est extrêmement important de travailler avec un chirurgien et une équipe expérimenté.

EVITEZ LA PRISE DE MEDICAMENT POUVANT ENTRAINER UNE AUGMENTATION DU RISQUE DE SAIGNEMENT

La prise des médicaments pouvant avoir les effets anticoagulants, tels que ceux qui contiennent de l’aspirine, le ginkgo biloba, le ginseng, les comprimés à base d’ail, doivent être arrêté avant l’opération. Veuillez consulter votre médecin afin de vous informer sur ces médicaments.