Skip to main content
photo-headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / Le tabac,la chute de cheveux et la greffe de cheveux

Le tabac,la chute de cheveux et la greffe de cheveux

Fumer n'est pas seulement mauvais pour la santé, mais aussi pour les résultats de la greffe capillaire. Les personnes peuvent faire erreur en fumant la cigarette après l’intervention de la greffe de cheveux. Et cela les rend extrêmement coupables, car ils ont été avertis par leurs médecins. Ils craignent souvent que leurs greffons ne tiennent pas. Mais le tabac cause-t-il effectivement des dommages aux follicules greffe ? Et si oui, dans quelle mesure cela se produit-il ?

Les méfaits du tabagisme sur la santé

Les patients ayant reçu une greffe de cheveux doivent non seulement prendre en considération l'impact du tabagisme sur le résultat de la greffe, mais aussi sur leur santé et celle des personnes qui les entourent.

Au fil du temps, le tabagisme peut endommager le système respiratoire, ce qui rend plus difficile la respiration. Cela peut même conduire à un cancer du poumon. Cependant, il existe de nombreux types de risques pour la santé associés à cette habitude. Le facteur majeur à prendre en compte est la maladie cardiaque.

Aux États-Unis, le tabagisme représente environ 20% des décès causés par une maladie cardiaque chez les hommes et les femmes.

Le tabagisme peut affecter les non-fumeurs de votre entourage. Ceci est particulièrement inquiétant lorsque cela concerne les enfants. Selon WebMD, l'exposition à la fumée de tabac représente environ 70 000 décès chaque année causée par une maladie cardiaque.

Tabagisme et chute de cheveux

Selon une recherche (effectue dans le Département de dermatologie à l'Université de Zurich, en Suisse) sur de vrais jumeaux à sensibilité génétique de la calvitie montrent selon leurs habitudes de style de vie, différentes manifestations de leur situation.

Le jumeau qui fume a montré une plus grande mesure de chute de cheveux comparée à l'autre jumeau. Les facteurs environnementaux peuvent affecter la vitesse de la chute des cheveux des personnes souffrant d’alopécie androgénique héréditaire. 

Comment le tabagisme affecte-t-il les patients ayant reçu une greffe de cheveux ?

La nicotine provenant des cigarettes provoque le rétrécissement et le durcissement des vaisseaux sanguins. De plus, le monoxyde de carbone réduit la capacité du sang à transporter de l'oxygène.

Une mauvaise circulation peut affaiblir la cicatrisation des plaies et prolonger tout le processus. Si le processus de cicatrisation de la peau prend plus de temps, le risque d'infection sera beaucoup plus élevé en raison de la pénétration plus facile des particules et des microbes.

Si la peau a du mal à guérir et à réparer les plaies, les cicatrices peuvent rester plus longtemps. Et cela augmentera la probabilité de créer une cicatrice sur des tissus épais.

Selon les médecins de Clinicana, le tabagisme augmente également la mortalité des cellules de la peau (c’est-à-dire la nécrose). Cet effet peut être mineur ou plus grand en fonction du nombre de cigarettes fumées ainsi que le nombre fumé dans le passé. Il a été constaté que les fumeurs ayant subi une intervention chirurgicale pour l'excision de la peau sur des zones importantes font face à beaucoup plus de risques de nécrose de la peau à la suite de la greffe.

En outre, d’importants suintements et saignement peuvent apparaitre lors de la chirurgie. Et ceci peut prolonger la procédure entière et prolonger la durée dont les follicules passent hors de l’organisme après l’extraction. La limite de cette durée est environ six heures.

La survie des follicules capillaires peut également se détériorer en raison de la réduction de l'oxygène et des nutriments. Cependant, selon les médecins de Clinicana, cela dépend grandement de l'individu, qu'il s'agisse ou non d'un fumeur à long terme.

Les patients qui ont intensément fumé pendant de nombreuses années auront éprouvé des changements majeurs dans les propriétés curatives des plaies et dans le système circulatoire qui affecteront probablement la survie de leurs greffes. Cependant, les fumeurs modérés peuvent ne pas avoir beaucoup d'effets s'ils font erreur et fument quelques cigarettes après l’intervention.

Il existe de nombreux exemples de fumeurs qui ont pu connaître de bons résultats de greffe de cheveux. Mais il existe en même temps, un risque de réduction de densité des cheveux pour les autres qui fument régulièrement.

Recommandation concernant le tabagisme avant et après la greffe de cheveux

En général, les chirurgiens de greffe de cheveux recommandent aux patients d’éviter de fumer environ une semaine avant la chirurgie et deux semaines après la greffe capillaire.

Cependant, il est préférable d'éviter de fumer quelques mois précèdent et après l'opération pour aider à optimiser les résultats.L'arret du tabac permettra également une poussée des cheveux beaucoup plus rapide .

Perte de cheveux excessifs

le tabac à un role sur la chute de cheveux.

Selon une recherche récente similaire, une observation sur les jumeaux identifiés avec des gènes de calvitie, présentent des symptômes différents selon leurs habitudes de vie.

Le jumeau qui fume subit plus de perte de cheveux que son l’autre jumeau. Les facteurs environnementaux, peuvent affecter le taux de perte de cheveux chez ceux qui sont touchés par une alopécie androgénique génétique.

Si un patient s'abstient de fumer pendant la période de temps recommandé et continue de fumer après la procédure, cela explique qu’il y a toujours un grand risque dans la zone où la greffe de cheveux est effectuée.

En raison de la présence de récepteurs protéiques sensibles sur ces structures, ces follicules capillaires peuvent encore être affectés par DHT. La circulation sanguine compromise en raison du tabagisme privera davantage ces structures de l'oxygène et des nutriments dont ils ont besoin. Donc, la miniaturisation des cheveux peut se produire plus rapidement.

Par conséquent, les patients doivent réfléchir à cesser complètement de fumer, plutôt que d'éviter simplement pendant les délais recommandés.