Skip to main content
headers/blog.jpg
Acceuil / Blog / La greffe de cheveux en France

La greffe de cheveux en France

La France, République française, est un pays dont le territoire principal est situé en Europe occidentale et possède des territoires d'outre-mer dans de nombreuses régions du monde. La France continentale est située sur les terres allant de la mer Méditerranée au sud à la Manche et à la mer du Nord au nord, du Rhin à l'est à l'océan Atlantique à l'ouest. Paris, capitale,  se situe au coeur de la France.

La population :

Selon l’Institut National de la Statistique des Etudes Economiques, la population française a atteint 66 993 000 habitants au 1er janvier 2019, dont 64 812 000 résidents en métropole et 21 181 000 dans les départements d’outre-mer.

La France se situait au 1er Janvier 2018, le deuxième pays le plus peuplé de l’Union Européenne après l’Allemagne dont sa population est de 82,9 millions d’habitants.

Voici les dix plus grandes villes de France selon la commune :

  • Paris : 2 206 488 habitants
  • Marseille : 861 535 habitants
  • Lyon : 513 275 habitants
  • Toulouse : 471 941 habitants
  • Nice : 342 522 habitants
  • Nantes : 303 382 habitants
  • Montpellier : 277 639 habitants
  • Strasbourg : 277 270 habitants
  • Bordeaux : 249 712 habitants
  • Lille : 232 741 habitants

En France, la calvitie touche environ 10 millions d’hommes et 2 millions de femmes. Ces chiffres ont pris en considération tous les types et tous les stades de calvitie (que ce soit une petite calvitie ou une calvitie prononcée). Selon un sondage effectué en 2015, les hommes et les femmes ne sont pas sur le même pied d’égalité face à la calvitie. 2 % des femmes sont concernées, la calvitie touche un homme sur quatres (dont 25 %).

Plus de 39 % des français sont atteints de calvitie. La France se trouve au 4 ème rang dans le top 10 des pays les plus chauves .

Quelles sont les causes de la calvitie?

97 % des cas, la chute de cheveux est d’origine androgénétique. La calvitie serait liée à un excès d’hormone mâle (la DHT), et dépendrait du patrimoine génétique de chacun. Le type le plus courant de calvitie est héréditaire. Malgré que le phénomène touche avant tout les hommes, les femmes n’en sont pas épargnées.

L’autre type d’alopécie la plus courante est peut être due à un choc émotionnel, un excès de stress, à des carences alimentaires importantes (notamment en fer), à des troubles hormonaux ou du métabolisme (la thyroïde par exemple) mais aussi à certains traitements suite à la chimiothérapie. Certaines maladies de peau ou des inflammations au niveau du bulbe (liées à un excès de pellicules, par exemple) peuvent également justifier la perte de cheveux.

Histoire de la greffe de cheveux : retournons dans les années 30!

L’histoire de la greffe de cheveux remontent à 1930 au Japon. La technique de greffe de cheveux a été mis en application sur les sourcils et les cils par le Dr Sasagawa. Quelques années plus tard, une nouvelle technique par le dermatologue japonais Dr Okuda nommée méthode dite de punch qui consiste à prélever du cuir chevelu sur des zones cicatrisées des sourcils ou des lèvres supérieures de victimes de brûlures. Ces nouveaux cheveux se sont donc mis à repousser de manière naturelle grâce à la méthode dite FUT. Comparée à la greffe de cheveux actuelle c’est à dire la FUE, elle laisse des cicatrices sur les zones traitées.

Une seconde date importante dans l’histoire de la transplantation de cheveux se situe dans les années 1959 à New-York, durant lesquelles le Dr Norman Orentreich démontrait que la zone se trouvant au-dessus le nuque et entre les deux oreilles étaient gardait sa densité en formant une couronne. Cette zone est génétiquement programmée à ne jamais tomber contrairement aux cheveux affaiblis sur les autres zones. Malgré ces découvertes de petites greffes (contenant rles résultats étaient peu naturels.

C’est au début des années 80 que des microgreffes encore plus petites commencèrent à être effectuer. C’est grâce au Dr Bob Limmer que la découverte des unités folliculaires (greffons) fut apparu. Il constate que les cheveux poussent nombreux qu’individuels et qu’ils contiennent entre 1 à 4 cheveux.

C’est au cours des années 1990 que l’extraction d’unités folliculaires avec fines aiguilles a été mise au point par des médecins australiens Dr Angela Campbell et son frère Dr Ray Woods. Cette méthode est plus communément appelée greffe de cheveux FUE qui a connu sa popularité dans les années 2000 et a été améliorée durant les années suivantes.

La greffe de cheveux en France:

La calvitie touche de nombreux individus peu importe le pays, notamment en France aussi. Comme indiqué plus haut en France 10 millions d’hommes sont concernées par la calvitie. C’est environ dans les années 1970 que des spécialistes français ont étudié les traitements de la calvitie et commencèrent à pratiquer la greffe de cheveux. Plusieurs méthodes sont employées, la FUT, la FUE, la FUE automatisée et la DHI. Suite à de longues années de recherches permettant de développer les méthodes de greffe de cheveux, la nouvelle technique d’implant capillaire DHI (Direct Hair Implantation ou en français Implantation Directe de cheveux) ou bien appelé aussi implantation au stylo connait le jour en 2008.

Voici les villes les plus connues dans lesquelles la greffe de cheveux est pratiquée :

Paris compte environ 16 centres de greffe de cheveux dont les plus connues sont DHI Clinique, Clinique Ohana, Clinique des Champs-Elysées, Centre de greffe de cheveux de Paris Lamartine

Lyon compte environ 10 centres notamment La Clinique Grillon, Clinique Esthétique Duquesne, Centre d’Esthétique Celto

Marseille compte environ 8 centres, Centre d’esthétique Dr Gilles Martin-Péridier, Hairpalace

Toulouse compte environ 6 centres comme la Clinique esthétique Saint-Aubin, Centre esthétique Dr Bodnar

Strasbourg compte environ 4 centres comme par exemple le Centre d’Esthétique Capillaire Adiantum

Nice compte un centre qui est la Clinique Villa La Tour.

Tous ces centres pré-cités tarifient au nombre de greffons implantés selon la surface à implanter. Les tarifs varient bien évidemment en fonction de la méthode employée, les tarifs de la méthode FUT varie entre 2500 € et 5000 €, de la méthode FUE est proposé entre 3000 € à 7000 € et de la technique DHI est proposé entre 3900 € et 11 900 €.

Quels sont les avantages et désinconvénients d’être pris en charge en France pour une greffe de cheveux ?

Avantages :

  • Suivi post-opératoire sur place
  • Consultation sur place avant l’intervention
  • Facilité de rencontrer le chirurgien avant et après l’intervention

Inconvénients :

  • Tarifs trop excessifs
  • Moins d’expérience dû au tarif trop élevé
  • Pas de pratique sur les autres techniques telles que FUE Saphire, Percutan, techniques développées
  • Consultations et évaluation facturées

Un grand nombre de français se déplacent à l’étranger pour effectuer une greffe de cheveux, en Europe, en Afrique du Nord, en Amérique mais la destination la plus choisie est la Turquie qui est reconnue comme la capitale des implants capillaires.

  France Turquie
Méthode:    
* FUT V X
* FUE V V
* FUE Saphire X V
* Robot Artas V V
* DHI V V
Prix de la méthode FUE tarifié à l'unité
pour 1000 greffons
1000 € à 2000 €
sous forme de pack
1500 € à 2500 €